Tout ce que vous devez savoir sur l’Autorité des Marchés Financiers (AMF)

Le guide sur l’AMF

Comme vous le savez certainement déjà, investir sur les marchés financiers ou échange de devises n’est pas une activité facile pour comprendre quel courtier est réglementé.

Mais bien heureusement, vous pouvez compter sur l’Autorité des Marchés Financiers, communément appelée “AMF” pour vous informer et vous protéger.

Ce gendarme de la bourse est un organisme français chargé de surveiller les marchés financiers. L’AMF protège et informe les particuliers en ce qui concerne l’épargne et la régulation des opérations financières, tout en participant à l’harmonisation des réglementations financières en Europe. L’organisation publie régulièrement sur son site internet la liste des sites exerçant l’activité de trading Forex en France sans en avoir l’autorisation.

Qu’est-ce que l’Autorité des Marchés Financiers (AMF) ?

Créée en 2003, l’Autorité des Marchés Financiers (AMF) est une autorité administrative française indépendante dont le rôle est de réglementer les marchés financiers. Cette création résulte de la fusion de trois institutions : le Conseil des Marchés Financiers (CMF), le Conseil de Discipline de la Gestion Financière (CFGF) et la Commission des Opérations de Bourse (COB).

L’AMF est une organisation dotée d’une structure simple et efficace rassemblant des personnalités faisant autorité dans le domaine de la régulation financière. Son directeur est nommé pour cinq ans par le Président de la République.

L’organisation est composée de:

  • Un collège de 16 membres
  • Une commission des sanctions de 12 membres
  • Des commissions spécialisées et des commissions consultatives.

Les missions de l’AMF sont les suivantes:

  • Protéger les épargnants
  • Informer les investisseurs
  • Veiller au bon fonctionnement des marchés financiers

Quelles sont les missions de l’AMF ?

Protéger les épargnants

La première mission de l’AMF est de veiller à la protection des épargnants français en améliorant l’information à laquelle ils ont accès. Les épargnants rencontrant des difficultés avec un organisme financier ont la possibilité d’accéder à un service de médiation gratuit.

Sur son site internet, l’AMF diffuse de nombreuses informations utiles:

  • Sur les sociétés cotées à la Bourse de Paris
  • Sur les produits financiers
  • Sur les droits des épargnants

Informer les investisseurs

Pour les sociétés cotées, la transparence vis-à-vis des investisseurs est une obligation. Une des missions de l’AMF est de s’assurer que ces sociétés diffusent correctement les informations susceptibles de faire varier les cours boursiers. L’AMF s’assure que ces informations sont exactes, fiables, précises et sincères. Si une société ne respecte pas ces règles, l’AMF dispose d’un pouvoir de sanction.

Veiller au bon fonctionnement des marchés financiers

L’Autorité des Marchés Financiers a pour mission de surveiller l’ensemble des marchés financiers français. C’est pour cette raison qu’on l’appelle le « gendarme de la Bourse ».

L’AMF est chargée de détecter tout comportement anormal sur les marchés financiers

– Diffusion de fausses informations

  • Manipulations de cours
  • Délits d’initié

Comment les sociétés de trading sont elles enregistrées auprès de l’AMF ?

Pour qu’un établissement de trading propose d’investir sur le marché du Forex en France, il doit obligatoirement avoir reçu l’autorisation de l’AMF. Ainsi les 5 300 milliards de dollars échangés sur le marché français du Forex passent par des courtiers autorisés et contrôlés par l’AMF. Mais attention, de nombreux établissements offrent leurs services sans avoir reçu d’autorisation.

Avant de vous lancer dans l’activité de trading Forex, assez-vous que l’établissement de courtage a reçu l’autorisation de l’AMF pour exercer. L’AMF publie régulièrement une liste noire des courtiers non régulés et donc non autorisés en France.

Quels sont les champs d’action de l’AMF ?

  • Sociétés cotées en bourse
  • Sociétés émettant des emprunts obligataires
  • Sociétés de gestion de portefeuille
  • Teneurs de compte conservateurs
  • Dépositaires
  • Conseillers en investissements financiers
  • Démarcheurs
  • Analystes financiers
  • Organismes de placement collectif en valeurs mobilières (OPCVM)
  • Fonds communs de créance
  • Organismes de titrisation
  • Sociétés civiles de placement immobilier
  • Sociétés d’épargne forestière
  • Organismes de placement collectif immobilier

Comment l’AMF impose la réglementation ?

Pour veiller au bon fonctionnement des marchés financiers, l’AMF dispose de 4 principaux pouvoirs:

– Accorder des agréments à des sociétés de gestion, ainsi que des visas aux opérations financières.

– Déterminer les réglementations suivies par les différents acteurs des marchés financiers.

– Contrôler et enquêter sur la régularité des opérations opérées sur les marchés financiers. Les agents de l’AMF ont pour cela l’autorisation de se rendre directement dans les locaux d’un établissement intervenant sur les marchés financiers.

– Sanctionner les acteurs ne respectant pas la réglementation en vigueur. Ces sanctions administratives peuvent être disciplinaires ou des sanctions pécuniaires.