Qu’est-ce que l’investissement et dans quoi investir ?

Dans le contexte économique actuel, l’investissement est devenu une nécessité afin de constituer une source de revenu supplémentaire. Voici notre guide.

Vous êtes-vous déjà demandé comment les personnes fortunées amassaient leur capital et le faisaient prospérer ? Est-ce que vous rêvez de prendre votre retraite à l’avance ? Vous savez qu’il est peut être nécessaire d’investir, mais ne savez pas par où commencer ?

Si vous répondez « oui » à l’une de ces questions, cet article est fait pour vous. Le monde de la finance peut être extrêmement intimidant, mais nous pensons vraiment que le marché des actions et l’économie mondiale ne vous seront plus inconnus une fois le langage et les fondamentaux maîtrisés.

Si la prise de contrôle de vos finances personnelles peut être difficile au premier abord, vos efforts seront largement récompensés. Indépendamment de votre personnalité, de votre style de vie et de vos intérêts, ce tutorial vous aidera à comprendre ce qu’est l’investissement et quelles sont les options qui s‘offrent à vous.

L’investissement, qu’est-ce que c’est ?

  1. Investir, c’est faire travailler votre argent à votre place

L’action d’engager un capital dans l’intention de générer un profit est communément appelé « investir ». Le concept est très simple : votre argent travaille pour vous. En grandissant, nous avons appris qu’il était possible de générer des revenus grâce à un emploi et à un dur labeur.

C’est exactement ce que fait la plupart d’entre nous, le seul problème étant qu’il est nécessaire de travailler davantage pour gagner plus et qu’il existe une limite aux nombre d’heures de travail pour chaque individu. Il est impossible de dupliquer votre personne pour travailler plus.

Ainsi, la seule solution est de faire travailler votre argent à votre place.  De cette façon, tandis que vous êtes en train de travailler pour votre employeur, de lire ou de dormir, vous disposez d’une source parallèle de revenus.

  1. Pourquoi investir ? Pour planifier sa retraite

Bien évidemment, tout le monde désire gagner plus d’argent. Il est facile de comprendre que les individus investissent afin d’avoir plus de liberté, un sentiment de sécurité et la capacité d’acquérir les biens qu’ils désirent.

Cependant, l’investissement est bien plus qu’une nécessité. Les jours où les individus restaient au sein de la même société pendant 30 ans et partaient à la retraite avec une belle pension sont révolus. Investir apparaît désormais comme le seul moyen de conserver son style de vie durant la retraite.

En France, où l’économie se serre de plus en plus la ceinture, il y a beaucoup d’interrogations quant au fonctionnement du système de retraite pour les vingt, trente ou cinquante prochaines années. Il est donc conseillé de ne pas compter sur le régime de l’état et de se constituer soi-même sa retraite.

  1. Il est important de comprendre le concept de capitalisation

Maintenant que vous savez ce qu’est l’investissement, il est important de comprendre comme il vous permet de tirer profit d’un des plus beaux miracles mathématiques : les intérêts composés.

Leur pouvoir est tel qu’Albert Einstein lui-même les a dénommés “la plus grande découverte mathématique de tous les temps”. Les intérêts composés, c’est le processus de génération de profits sur les bénéfices réinvestis d’un actif.

Ce processus a besoin de deux choses pour fonctionner : le temps et le réinvestissement des profits. Plus vous donnez de temps à vos investissements, plus votre potentiel de profit sera important.

Les différents types d’investissement disponibles

  1. Les obligations

Les obligations sont regroupées dans la catégorie générale appelée « titres à revenus fixes ». C’est l’ensemble des titres qui sont basés sur la dette. Lorsque vous achetez une obligation, vous prêtez de l’argent à une société ou un gouvernement.

En retour, ces derniers acceptent de vous verser des intérêts et à vous rembourser le montant investi. L’attrait principal des obligations, c’est leur sécurité. Si vous achetez des obligations d’état, votre investissement est virtuellement garanti, sans risque. Cependant, la stabilité et la sécurité ont un prix.

Le risque est faible, tout comme le rendement qui est bien au-dessous des autres titres disponibles sur le marché.

  1. Les actions

Lorsque vous achetez les actions d’une société, vous devenez propriétaire d’un fragment de la société en question. Cela vous permet de voter lors de l’assemblée des actionnaires, et de recevoir des profits distribués par la société à ses actionnaires. Ces profits sont appelés « dividendes ».

Tandis que les obligations permettent une source de revenu stable, les actions sont plus volatiles. En fait, ces dernières varient quotidiennement. Lorsque vous achetez une action, rien n’est garanti.

Beaucoup d’actions n’offrent même pas de dividendes, et dans ce cas, vous gagnerez de l’argent seulement si la valeur de l’action augmente, ce qui pourrait ne jamais se produire. En bref, le actions sont beaucoup plus risquées que les obligations d’état, mais ont des perspectives supérieures de profit.

  1. Les fonds communs de placement

Un fond mutuel est une combinaison de différentes actions et obligations. Lorsque vous investissez auprès d’un fond mutuel, vous regroupez votre argent avec un certain nombre de personnes, ce qui permet au groupe de s’offrir les services d’un professionnel qui va sélectionner les meilleurs investissements.

Tous les fonds mutuels fonctionnent d’après une stratégie établie et ont différents objectifs : actions à large capitalisation, faible capitalisation, obligation d’état, pays émergents, etc…L’avantage d’un fonds mutuel, c’est qu’il vous permet d’investir votre argent sans contrainte et sans connaissance pré-établie du marché.

En toute logique, vous obtiendrez souvent un meilleur retour sur investissement en confiant votre capital à un professionnel.

  1. Investissement alternatifs : Options, Contrats à terme, Forex, Or, Immobilier

Les deux principaux titres disponibles sont donc le capital et la dette, plus connus sous le nom d’actions et obligations. Si beaucoup d’investissements tombent dans une de ces deux catégories, il existe une grande multitude de produits alternatifs plus complexes.

On peut citer les matières premières telles que l’or, le marché des changes ou Forex, les contrats à termes et options. Si vous êtes débutant, nous vous conseillons de mettre de côté ces produits et de vous y intéresser une fois une certaine expérience acquise.

En effet, il s’agit bien souvent d’investissements à haut risque et haut rendement, très spéculatifs.