L’investissement en actions d’entreprises

Le marché des actions représente une excellente opportunité pour investir son capital, à condition de connaître les caractéristiques de ces actifs risqués.

Pour les particuliers, les actions représentent un excellent moyen d’accéder aux marchés financiers : elles sont faciles d’accès, liquides et rentables. Mais cette classe d’actif comporte également des inconvénients qui doivent être connus des investisseurs.

En 2017, après le récent rebond des marchés financiers, beaucoup se demandaient comment se comporter et investir son capital. Doit-on espérer une hausse continue des marchés, ou de nouveaux soubresauts ? D’après les analystes du secteur, les perspectives financières sont dominées par des scénarios optimistes.

Si vous souhaitez saisir l’opportunité et investir dans des actions, cet article vous permettra de connaître leur fonctionnement, ainsi que leurs avantages et inconvénients.

Une action, qu’est-ce que c’est ?

Une action, c’est un titre de propriété représentant un fragment du capital d’une entreprise. En l’achetant, l’acquéreur obtient des droits, tels qu’un droit de vote lors de l’assemblée générale de l’entreprise, un droit à l’information ainsi qu’à un droit sur la répartition des bénéfices de la société, sous forme de dividendes.

Les sociétés émettent les actions afin de financier leur développement, et pour cela elles les placent en bourse. Les actions sont pas la suite cotées puis échangées par les investisseurs.

Différentes stratégies d’investissement

Pour intervenir sur les marchés des actions, plusieurs stratégies sont possibles et chacune d’elle répond à un objectif différent. Vous pouvez rechercher la performance ou privilégier un faible niveau de risque.

Les méthodes de gestion traditionnelle comme la « bottom-up » ou la « top-down » privilégient la sécurité, tandis que les méthodes alternatives telles que la « long-short » ou « global macro » sont un peu plus aventurières.

Dans tous les cas, il n’est pas obligatoire de prendre des risques élevés comme l’attestent les traders « intra-day » qui effectuent une grande quantité de petits placements sur une même journée.

Avantages d’investir dans les actions

  1. Fort potentiel de hausse. C’est bien connu, les actions présentent de forts potentiels de rendement, ce qui constitue leur principal atout. Certains avancent même que les actions représentent les placements les plus rentables pour investir sur le long terme. Lorsqu’une société est en phase de croissance, le cours de ses actions a tendance à monter, ce qui vous permet de bénéficier de plus-values dans le cas d’un achat.
  2. Accès facile. La plupart des titres sont cotés sur les marchés financiers, et il est possible de les négocier à condition de posséder un capital de départ suffisant ainsi que d’une étude approfondie de la situation économique actuelle.
  3. Liquidité importante. Si on les compare avec d’autres titres, on constate que les actions sont beaucoup plus liquides. Cela implique que les actions puissent être achetées et vendues en argent liquide. Plusieurs milliards d’euros transitent chaque jour à la Bourse de Paris, il est donc facile pour vous de négocier des titres.
  4. Les dividendes. De nombreuses sociétés reversent une partie de leurs bénéfices à leurs actionnaires sous forme de dividendes en liquide. Ce paiement peut se faire sous forme de revenus réguliers, ce qui représente une valeur au-delà de l’action elle-même.

Inconvénients d’investir dans les actions

  1. Forte volatilité. De manière générale, les prix des actions varient à la hausse et à la baisse de manière brusque et pour des raisons inconnues. Lorsqu’une action chute brutalement, les investisseurs ont tendance à céder à la panique ce qui fait d’autant plus chuter le titre.
  2. Limite des droits de propriété. Comme nous l’avons vu précédemment, une action représente un fragment de société. Les détenteurs d’actions particuliers sont généralement de petits porteurs, ayant donc une influence minoritaire par rapport à des actionnaires majoritaires. De la même manière, une société rémunèrera tout d’abord ses créanciers, fournisseurs et employés avant de rémunérer ses actionnaires.
  3. Manque d’information. La plupart des investisseurs de possèdent pas l’ensemble des informations relatives à une société. Cela rend les bénéfices sur actions difficiles à obtenir et les décisions d’investissement difficiles à prendre.

Utilisation de l’effet de levier

En France, il est possible d’utiliser l’effet de levier, à savoir l’investissement de liquidités que vous ne possédez pas. Vous pouvez ainsi investir jusqu’à 5 fois le montant de vos liquidités, ou encore 2,5 fois le montant des actions que vous détenez. Cela permet de vendre à découvert et d’exploiter pleinement les phases de baisse des marchés.