Les bases du Trading Forex

Le Forex, ou marché des changes, est celui qui représente le plus abondant transit d’opérations boursières.

Le Forex, ou marché des changes, est celui qui représente le plus abondant transit d’opérations boursières journalières.

Alvexo vous décrit clairement et simplement les bases du Trading en ligne de cette formidable source de profits.

Le marché boursier le plus volumineux au monde

Le jargon financier peut paraitre quelque peu intimidant. Pourtant, des termes comme FX, Forex, paires de devises, trading de devises, marchés des changes et d’autres se réfèrent essentiellement tous à la même chose.

Il s’agit de l’échange d’une paire de devises – l’achat ou la vente d’une monnaie contre une autre.

Le marché des changes est le plus volumineux et le plus « liquide » des instruments boursiers avec un trafic quotidien moyen supérieur à $4 trillions ($4.000 milliards). Aucun autre actif financier ne peut rivaliser.

Tout le monde, à tous les niveaux de la société, participe au marché des changes tous les jours. Chaque fois que vous effectuez un achat, une transaction ou que vous voyagez à l’étranger, vous interagissez avec les mécanismes du marché.

Le fait qu’il y ait tant de liquidités dans les échanges implique que vous aurez toujours en face de vous quelqu’un pour acheter ce que vous voulez vendre. Les monnaies sont des actifs facilement achetées et vendues.

Principaux acteurs sur le marche du forex

Beaucoup d’investisseurs sont entrés dans l’arène du Forex, y compris les investisseurs institutionnels, les banques, les gouvernements ainsi que les particuliers.

La Réserve Fédérale Américaine, la Banque Centrale Européenne (BCE) et la Banque d’Angleterre (BoE) sont parmi les nombreux établissements qui se livrent à une politique monétaire vis-à-vis des transactions de devises étrangères.

A l’extrême opposé, les spéculateurs et traders fortunés s’y impliquent essentiellement pour générer des profits.

Le marché des changes ne dort jamais

Le marché du Forex est accessible du lundi au vendredi, 24h/24. Ses principaux centres financiers sont Londres, New York, Hong Kong, Tokyo, Sydney, Zurich, Francfort et Singapour.

Il s’agit d’un marché décentralisé, et l’échange peut se faire par le biais du marché interbancaire, mais pas uniquement, tel que nous le verrons par la suite. Aujourd’hui, n’importe qui le désirant peut effectuer une transaction via Internet.

Les actions, quant à elle, ne peuvent être échangées que par l’intermédiaire de grandes bourses traditionnelles telles que celle de New York, de Londres, d’Amsterdam, ou de Tokyo.

Les banques proposent des taux différents les unes des autres. Sur Alvexo, nous offrons aux traders les mêmes conditions que de grandes banques avec des services sur mesure.

Historique du marché des changes

L’étalon-or a été mis en place par les grandes puissances mondiales en 1876 afin d’établir une référence stable et commune entre les devises  (pièces de monnaie et papier) avec une valeur égale en or.

L’or est depuis toujours largement considéré comme valeur de réserve. L’étalon-or est resté en vigueur pendant un certain temps, mais il a finalement été abandonné en raison des variations associées au métal précieux.

Lorsque la seconde guerre mondiale a éclaté, les principaux pays européens n’avaient pas de réserves d’or suffisantes pour épargner les fluctuations de monnaies, celles-ci ayant été utilisées pour soutenir l’effort de guerre.

Il est à noter que l’or conserve un certain rôle de valeur de réserve, surtout pendant les périodes d’instabilités économiques mondiales, responsables de l’incertitude et des turbulences observées sur les marchés boursiers.

En 1944, lors de la Conférence de Bretton-Woods, il fut décrété que l’étalon-or ne s’appliquerait qu’au dollar américain, ce qui a eu pour effet de faire du dollar, la monnaie de réserve internationale.

Toutefois, en 1971, Les Etats-Unis ont annoncé la fin de la fixité des changes et depuis l’or ne s’échange plus exclusivement contre le dollar américain.

Peu de temps après, le concept de taux de change « flottant » a remplacé celui des taux de change fixes, ce qui a eu pour conséquence de stimuler le trading des devises. L’essor de l’internet à la fin des années 90 a permis l’expansion phénoménale du secteur boursier.

Tout ce que vous devez savoir sur le Trading de Devises

 

Paire de devises

Les spéculations sur les opérations de change sont principalement motivées par l’augmentation ou la baisse de telle ou telle devise.

Le principe est simple : si vous spéculez que l’euro va perdre de sa valeur face au dollar, vous allez vendre des euros et acheter des dollars et vice-versa.

L’essentiel est de vendre (fermer la position) à un prix supérieur à celui de l’achat (ouverture de la position) afin de générer un bénéfice commercial.

Principales devises :

  1. L’euro-EUR
  2. Le dollar américain-USD
  3. Le franc suisse – CHF
  4. Le yen japonais – JPY
  5. La livre sterling – GBP
  6. Le dollar canadien – CAD
  7. Le dollar australien – AUD

En termes de volume et de liquidité, les paires de devises les plus fortement tradées sont les suivantes : EUR/USD, GBP/USD, USD/JPY, USD/CHF, AUD/USD et USD/CAD.

Principales paires de devises

Les marchés des changes sont affectés par de multiples facteurs géopolitiques, économiques, sociaux et autres. N’oubliez pas que les marchés sont reliés entre eux en permanence et que certains évènements apparemment isolés peuvent avoir des répercussions globales. Servez-vous de l’analyse fondamentale de ces facteurs afin de parvenir à anticiper le comportement des marchés.

Il est particulièrement important de suivre l’actualité et de prêter attention aux événements annoncés par le calendrier économique. Particulièrement les annonces des Banques Centrales, les indicateurs économiques clés, les événements géopolitiques et les décisions politiques en général.

Pourquoi le Forex Trading est-il si populaire ?

Le trading des devises étrangères (Forex) dispose de nombreux outils d’analyses qui facilitent l’étude technique des graphiques dans le but de tracer une stratégie de trading efficace. De plus, le coût des transactions de monnaie par internet est largement plus avantageux que celui imposé dans le cadre d’une négociation traditionnelle.

Certes, les traders apprennent rapidement que les opérations de trading sont plus complexes qu’elles n’y paraissent et ne sont pas dénuées de risques. Cependant grâce à une bonne formation et un suivi personnalisé, le succès est à portée de main.

Durant les périodes de forte volatilité, il est possible d’utiliser l’effet de levier (avec circonspection) pour faire des profits substantiels.

Plus une paire de devises est variable, plus les opportunités de bénéfices se présentent vu que ceux-ci se font en fonction de la marge de profit entre l’achat et la vente sur une certaine période de temps. Les paires de monnaie stables présentent moins de souplesse commerciale et donc moins d’éventualité de profits à court terme.

L’effet de levier vous permet d’investir très peu d’argent et de prendre une position qui est nettement plus importante que le montant investi. Nous vous invitons à jeter un œil à notre lexique pour plus d’informations sur l’effet de levier.

Comment réussir dans le Forex ?

  1. « Savoir, c’est pouvoir » : faites des recherches, avant de trader avec de l’argent réel. Choisissez certaines paires de devises et étudiez-les. Pour en savoir plus sur les paires de devises, nous vous invitons à visionner ce clip instructif.
  2. Faites toujours preuve de prudence et de patience : n’engagez jamais plus d’argent que vous n’en disposez et ne fondez pas vos décisions sur vos émotions. Ne vous pressez pas à mettre terme à une position perdante. Reposez-vous sur votre stratégie et attendez encore un peu pour être sûr qu’il ne s’agisse pas d’une fluctuation négative momentanée.
  3. Vos stratégies de trading doivent maintenir une certaine dose de souplesse afin de pouvoir les adapter à une nouvelle conjoncture inattendue.
  4. Faire fortune en une nuit, cela n’existe que dans les rêves. Élaborer une stratégie à long terme est en général largement plus payant. Par conséquent, veillez à disposer du capital nécessaire à mener à bien votre plan d’investissement, tout en prenant en compte des pertes inévitables, en particulier si vous êtes encore au stade de novice.

Qui sont les principaux acteurs sur le marché et pourquoi ?

De nombreux types d’investisseurs occupent le marché du Forex, chacun avec ses objectifs et ses propres moyens d’y parvenir.

Gouvernements et banques centrales

Les gouvernements et les banques centrales sont les principaux responsables et garants de la stabilité du marché, ceci à l’aide de leurs réserves de devises nationales et étrangères.

Pour éviter les effets dévastateurs de la spéculation monétaire, elles font appel à ce qu’on aux mesures de politique monétaire. Ils leur est possible d’influer et d’orchestrer l’appréciation ou la dépréciation de la monnaie par le biais de mesures économiques diverses, telles que l’utilisation de la planche à billet (l’assouplissement quantitatif ou rachat d’actifs), l’influence sur les taux d’inflation et la fixation des taux d’intérêts.

Les politiques monétaires et budgétaires des gouvernements ont beaucoup d’incidence sur les taux de change, et ces institutions choisissent parfois d’intervenir dans les marchés des changes pour contrôler la valeur de la monnaie locale.

Le secteur bancaire

Les banques génèrent des profits par le biais de la spéculation sur le marché des changes. Ce trafic est principalement commercial entre les sociétés de part le monde, entre les états et les organismes économiques et financiers.

De plus, elles  permettent l’échange de devises entre particuliers et procurent des couvertures boursières (Hedging) ainsi que des portefeuilles d’investissement.

Le secteur privé

Les grandes et petites entreprises sont activement engagées dans des opérations de change dans le cadre de l’achat et la vente de biens et services provenant d’autres pays (importation/exportation).

En effet, le règlement des factures se fait en général selon une devise fixée à l’ouverture du contrat. Les variations de valeur de cette devise peuvent avoir des conséquences importantes sur la liquidité détenue par les secteurs financiers, manufacturiers et des services. Les entreprises couvrent leurs actifs basés à l’étranger, tels que les créances clients, avec des opérations de change.

Les groupes d’investissement et fonds spéculatifs

Ces entités sont largement impliquées dans la spéculation sur les marchés des changes. Elles cherchent à tirer profit des variations de taux de change.

Les particuliers

Les investissements des petits traders n’exercent pratiquement aucune influence sur les cours des devises étrangères, vu la faible proportion de leur participation financière par rapport aux sommes gigantesques brassées par les gros organismes (publics et privés).

Leur participation consiste à tirer profit d’une certaine tendance et de faire circuler une mesure de liquidité dans des fonds participant aux échanges de devises, dans le simple but de réaliser des gains financiers.