Forex : les positions longues et courtes

Alvexo explique aux cambistes comment décider s’ils doivent prendre des positions longues (acheteur) ou courtes (vendeur) avec les devises.

Alvexo a conçu ce cours de trading forex avec un seul objectif en tête : faire de vous un meilleur trader de forex.

Le marché du Forex est la plus grande place financière au monde, avec un chiffre d’affaires quotidien d’environ $4 milliers de milliards. Les investisseurs professionnels et amateurs se livrent aux échanges de devises 24/24, 5 jours par semaine.

Il est particulièrement important de comprendre les bases de l’arène du trading de devises avant de commencer à investir.

Une fois que vous avez terminé le programme de cours de trading Forex d’Alvexo, vous serez mieux à même de prendre des décisions de trading éclairées avec des chances de réussite plus élevées dans vos transactions.

Comprendre les paires de devises

Vous pouvez échanger la plupart des devises dans le monde, y compris les principales paires, paires de devises mineures et paires de devises exotiques.

Les grandes paires de devises sont : AUD/USD, USD/CAD, GBP/USD, EUR/USD, USD/JPY et USD/CHF. Le dollar américain représente plus de 95% de l’activité globale de trading forex.

Les paires de devises mineures comprennent les moins fréquemment négociées, ainsi que l’EUR/GBP qui se trouve à cheval sur la ligne entre les majeures et les mineures. Les devises exotiques sont le dollar de Singapour, le peso mexicain, la roupie indienne, le dollar de Hong Kong, le rand sud-africain et le won sud-coréen, entre autres.

Ces monnaies se basent généralement sur l’USD, et leur appellation n’est pas liée à leur pays d’origine, mais plutôt à la diversité des conditions de liquidité.

Que sont les devises de base et les devises de contrepartie ?

Jetons un œil sur la paire de devises EUR/USD. Si le taux de change est de $1,2142 pour un euro, l’EUR/USD devrait être présentée comme suit EUR/USD = 1,2142. La devise de base est l’euro et la devise de contrepartie est le dollar américain.

Cette paire de devises indique que 1€ peut acheter $1,2142. Les investisseurs peuvent générer des rendements en achetant des devises grâce à une appréciation de la devise de contrepartie ou une dépréciation de la devise de base.

Considérons qu’à la place de 1€ = $1,2142, il y ait eu une dépréciation de la monnaie de base tel que 1€ = $1,2242. Dans ce cas, l’appréciation de l’euro fait que vous obtiendrez moins d’euros avec $1,2142.

Par conséquent, vous avez généré des profits en échangeant cette paire de devises. Cela pose la question : comment savez-vous de quelle manière la devise de base ou la devise de contrepartie va évoluer ?

Référez-vous à notre section sur les indicateurs de marché afin de savoir quels types d’indicateurs peuvent vous aider à repérer les tendances, en lisant les mouvements du marché et en comprenant les pics et creux et points de retournement associés pour les paires de devises.

Des outils de trading Forex comme le MACD, les bandes de Bollinger, le RSI et les indicateurs stochastiques constituent une bonne entrée en matière.

Les devises vendeuses ou acheteuses

Prenons un exemple, le PIB américain dépasse toutes les attentes et les traders se sentent optimistes envers l’économie. Cela conduira inéluctablement à un sentiment positif vis-à-vis du dollar américain qui devrait immédiatement prendre de la valeur. L’inverse est également vrai.

Si nous attendons que les Etats-Unis augmentent leurs taux d’intérêt à la fin du trimestre, nous pouvons compter sur le fait que ce sera de bon augure pour le dollar américain. Il aura alors plus de valeur sur les marchés internationaux puisque les intérêts élevés sont associés à une baisse de l’offre de la monnaie.

Les investisseurs étrangers échangeront leurs devises en dollars américains pour investir sur le marché américain. Cela a pour résultat d’affaiblir les devises étrangères et de renforcer le dollar américain.

Heureusement, dans le trading forex, vous n’avez pas besoin de prendre physiquement possession des devises pour les trader. Vous prenez une position spéculant sur ce que la devise de base et la devise de contrepartie deviendront dans le futur.

Nous vous avons déjà initié aux concepts de la prise de positions courtes ou longues sur les devises dans le paragraphe précédent. Prendre des longues positions signifie que vous avez des attentes positives sur la valeur future de la devise et prendre des positions courtes signifie que vous avez prévu une évolution négative de la devise.

Dans la paire de devises AUD/USD, vous pourriez effectuer des profits en prenant une position longue (acheteuse) si le dollar australien est attendu à la hausse contre le dollar américain.

Par la même occasion, vous pouvez trader la même paire de devises et prendre une position courte sur le dollar australien et tirer des bénéfices si le dollar australien faiblit face au dollar américain. Comme indiqué lors de la discussion sur les taux d’intérêt, vos perspectives sur une devise donnée sont à la fois baissières et haussières.

Si vous avez une approche haussière, vous prendrez une position longue sur la devise, tandis que si vous avez une approche baissière, vous prendrez une position courte.

Ordres de trading Forex

Il y a différents types d’ordres offerts par les brokers dans le monde du forex, y compris les Stop-Loss, Trailing Stop, Take-Profits, Limit et Market Orders. En fonction de votre type de trading personnel, vous choisirez l’ordre qui vous correspondra le mieux.

Les ordres Stop-Loss

Les ordres Stop-Loss sont faits pour vous empêcher de subir de nouvelles pertes sur vos trades ouverts.

Cela vous aide également à éviter les liquidations de marge. Ce type d’ordre de trading forex est particulièrement utile car il travaille pour vous protéger contre une perte lorsque le taux de change va contre vous.

Les ordres Stop-loss ne suppriment pas complètement le risque, ils limitent vos pertes. Les experts en Forex encouragent tous les traders à prendre des ordres Stop-Loss pour toutes les positions ouvertes.

Les ordres de Stop Suiveur (Trailing Stop)

Les ordres de Stop Suiveur (Trailing Stop) sont semblables aux ordres Stop-loss car ils ferment des positions si le marché évolue contre vous.

Ce qui fait la différence entre un Trailing Stop-Loss et un ordre Stop-loss, c’est que l’ancienne fonction «repérages» se positionne aux côtés du prix du marché (si elle est positive) jusqu’à ce que celui-ci ralentisse.

Une fois que cela arrive, l’ordre de Trailing Stop entre en vigueur. L’avantage de l’ordre Stop Trailing est que vous pouvez continuer à générer des rendements positifs sans suivre vos trades de forex, sachant que lorsque le marché se déplace dans la direction opposée, l’ordre d’arrêt entrera en vigueur.

Les ordres Take-Profit

Les ordres Take-Profit ferment les positions ouvertes quand un seuil spécifié a été atteint. C’est un moyen solide pour verrouiller vos profits quand vous n’êtes pas disponible pour surveiller votre activité de trading.

Vous pouvez paramétrer automatiquement les ordres Take Profit pour toute paire de devises que vous tradez. Une fois que le taux de change a été atteint et que le prix de l’offre touche votre seuil, la position ouverte sera fermée.

Cela ne fonctionne pas toujours comme vous l’espériez, puisque ce marché en évolution rapide peut générer des variations entre le taux défini et le taux de clôture.

Les ordres Limite

Les ordres Limite n’entrent en vigueur que lorsque certaines conditions sont remplies. Lorsque vous achetez ou vendez une paire de devises, votre ordre limite doit respecter les conditions de trading pour être accompli. Certains types d’ordres Limite peuvent être automatiquement exécutés lorsque le taux de change atteint un niveau spécifique.

Si vous souhaitez prendre une position longue sur la paire de devises AUD/USD, vous pouvez lancer un ordre limite à un taux de change inférieur au taux du marché en vigueur. Une fois que ce taux inférieur est touché, l’ordre limite se mettra en place.

A l’opposé, les ordres limite pour les positions courtes sont placés au-dessus des prix en vigueur sur le marché.

Les ordres au Marché

Les ordres au Marché sont exécutés au moment où ils sont mis en place et sont évalués selon le prix du marché. Une fois que l’ordre au marché est actif, il est en position ouverte. Si le taux se déplace contre vous, votre position se détériorera.