Comment trader les matières premières ?

Maitrisez les différences entre les diverses matières premières, comment les trader et pourquoi avec Alvexo

Le Trading des matières premières a commencé il y a 6000 ans en Chine, avec des contrats à terme (CFD) sur le riz. De nombreux pays à travers les millénaires se sont lancés à la recherche de ressources précieuses venant de l’étranger.

Les marchés des matières premières sont régis par une multitude de facteurs qui affectent la valeur de l’offre et de la demande.

Il n’y a qu’à voir l’effondrement des prix du pétrole qui a commencé fin 2014. Pour les pays occidentaux, la valeur du pétrole brut est particulièrement importante, car elle affecte des secteurs entiers de la bourse internationale.

Quand il y a une augmentation des prix de l’or noir, les pays producteurs en tirent un profit très important. La volatilité des prix peut être suscitée par des phénomènes naturels, des facteurs géopolitiques ou par l’innovation technologique.

Alvexo-Signals

Il y a quatre principales catégories de matières premières disponibles : les produits agricoles, le bétail dont la viande, les métaux précieux et les énergies. Les produits agricoles incluent notamment le riz, le maïs, le cacao, le café, le sucre et le coton.

Le bétail et la viande comprennent les bovins d’engraissement, les flancs de porc, bovins vivants et les porcs maigres. Les métaux comprennent le platine, l’or, l’argent et le cuivre, enfin, les produits énergétiques comprennent l’essence, le mazout, le pétrole brut et le gaz naturel.

En raison des disparités généralisées de la qualité entre les produits, il a été mis en place une méthode de normalisation afin de s’assurer que tous les produits disponibles répondent aux mêmes normes de haute qualité.

Aujourd’hui, les traders ne prennent pas la livraison physique des produits qu’ils négocient. Par exemple, si vous investissez sur le pétrole, ne vous attendez pas à vous voir livrer des barils d’essence au seuil de votre porte.

Le trading consiste à un échange de valeur de substitution et non de l’actif lui-même.

quatre catégories de matières premières

 

Contrats à terme (CFD) et Trading de matières premières

Un des moyens les plus courants pour investir dans le marché des matières premières est par le biais d’un Contrat à Terme ou CFD (Contract For Difference). Il s’agit en gros d’un engagement d’acheter ou de vendre une quantité déterminée d’un produit spécifique à un prix déterminé à l’avance et à une date précise.

Afin de trader des Contrats à Terme, il vous faudra tout d’abord ouvrir un compte de courtage. Pour réaliser des gains, il faut vendre un actif avant que le prix de celui-ci baisse. Vous pouvez également réaliser des gains si vous achetez un bien et que le prix de cet actif augmente.

Pour couvrir une position, vous devez ouvrir une position opposée en plus de celle déjà ouverte, pour vous protéger dans le cas où le marché vous fait faux bond. Ce système quelque peu complexe réservé au traders expérimentés s’intitule le Hedging ou couverture.

 

Caractéristiques du Trading des matières premières

Pour pouvoir être négociée sur le marché, une matière première doit être échangeable et chacun doit détenir un actif sous-jacent disponible. Tous les produits doivent également être physiquement livrables.

Si nous prenons le cas du pétrole brut, il est livré en fûts. De même que le blé est livré en boisseaux. Les matières premières ont besoin d’un degré de liquidité pour que les traders puissent négocier sur leur hausse et leur baisse.

A l’exception du gaz naturel, de l’or et du pétrole, de nombreux produits de base connaissent des périodes de faible liquidité. C’est pourquoi les produits sont négociés en bourse, afin de s’assurer que les opérations puissent avoir lieu tout au long de l’année.

Ces produits boursiers sont généralement négociées jusqu’à 17h00 EST (Eastern Standard Time) au sein de la place boursière nommée le New York Mercantile Exchange (NYMEX).

 

Risques intrinsèques du Trading des matières premières

Chaque fois que vous investissez en bourse, vous prenez un risque calculé que le rendement dépassera l’investissement. Avec les matières premières, il y a plusieurs facteurs de risque à prendre en compte.

Il s’agit notamment des risques géopolitiques, des risques spéculatifs, des risques de livraison, ou de changement de direction. Les risques géopolitiques sont liés aux gouvernements et leur contrôle sur les ressources naturelles, les entreprises et d’autres acteurs du marché.

Des facteurs comme les accords de licence, les préoccupations environnementales et les structures fiscales sont des éléments clés de risques géopolitiques. Dans l’industrie du gaz naturel, la nationalisation des ressources d’un pays peut avoir des conséquences dramatiques sur la rentabilité des produits, comme ce fut le cas avec la Bolivie en 2006.

Sur les marchés des matières premières, il y a une composante de spéculateurs estimée à 25% et un volet commercial estimé à 75%. Le risque sur la livraison concerne la fraude et d’autres problèmes qui pourraient entraver la livraison.

Les investisseurs ont besoin d’être assurés que les produits dans lesquels ils investissent soient sécurisés. Une connaissance et un suivi des événements sensibles d’influer la tendance des cours (l’analyse fondamentale) est essentiel afin de trader les matières premières avec succès.