Ce qu’il faut savoir avant d'investir en ligne

Dans cet article, nous vous présentons quelques moyens d’investir lorsque vous disposez d’un capital de départ modeste.

La première question à se poser lorsqu’on commence à investir sur le marché boursier est celle du montant initial à investir. Ce premier montant est déterminant sur l’évolution de votre compte de trading et sur les éventuels profits que vous serez amené à réaliser. Si la plupart des courtiers en ligne proposent des dépôts à partir de 50€, les courtiers réglementés recommandent le compte à risque limité et un dépôt minimum de 100€, voire plus, pour vous donner une marge de manœuvre suffisante pour effectuer les premiers placements.

S’entrainer sur un compte démo

Mais commençons par le début. Un courtier en ligne digne de ce nom vous proposera de commencer à vous entrainer sur un compte démo. Le compte démo est le meilleur moyen pour les nouveaux venus d’explorer le trading. Les fonctionnalités y sont similaires à celles d’un compte en argent réel, à l’exception du fait que vous tradez avec de l’argent virtuel. S’entrainer sur un compte démo vous procurera une expérience de trading essentielle pour pouvoir évoluer ensuite sur un compte réel, en ayant acquis l’ensemble des fonctions que permet la plateforme MetaTrader.

Ouvrir un compte à risque limité

Un compte à risque limité vous permet d’imposer un plafond absolu à votre perte éventuelle sans affecter votre capacité à réaliser des bénéfices. Cela signifie qu’avec un compte à risque limité, le risque maximum encouru est limité au capital investi. En effet, un stop loss garanti est lié à chaque transaction sur un spread, afin de vous assurer que vos pertes restent maîtrisées, même dans le cas où le marché est à la baisse.

Contrairement au compte de trading de second niveau, un compte à risque limité réduit le risque sur toute position de trading en plaçant un ordre stop loss garanti.

Alvexo-Signals

Cela signifie que vous ne pouvez pas perdre un montant supérieur au solde de votre compte. Bien sûr, des frais s’appliquent pour placer un stop garanti, mais de cette façon, tous vos trades sont arrêtés au niveau exact que vous aurez spécifié, indépendamment de toute tendance des marchés. Cela donne aux débutants un plus grand niveau de sécurité, connaissant à l’avance le montant maximal de leurs risques.

Ce qu’il faut savoir sur les actions en bourse

La plupart des gens connaissent le terme «marché boursier», mais ils ne sont peut-être pas certains de ce qu’il représente dans une société dite économique. Le marché boursier est la plus grande entité financière qui, d’une façon ou d’une autre, a un impact conséquent sur toutes les activités d’un pays, qu’il ait ou non une interaction directe avec elles.

Le rôle principal de tout marché boursier est de fournir aux entreprises un accès à de grands groupes d’investisseurs. Lorsqu’une entreprise choisit de “devenir publique”, elle met en vente les parts de la société à l’offre publique. En contrepartie de cette vente, la société réalise des profits considérables, puisque les investisseurs achètent les “actions” de ladite société.

Bien que le capital issu d’une vente d’actions soit un avantage attrayant de la publication en bourse, la cotation de la société en bourse implique de nouvelles obligations, non imposées à une société plus petite ou privée. Pour que le public puisse examiner plus facilement la valeur d’une entreprise, le gouvernement exige un certain niveau de transparence dans toutes les décisions commerciales et les rapports financiers importants.

Comment le marché des changes est-il réglementé ?

Dans un secteur aussi liquide et lucratif, il est essentiel de mettre en place une surveillance réglementaire rigoureuse pour prévenir les abus. Il est important de comprendre qu’il n’existe aucun organisme centralisé régissant le marché des changes lui-même. Au lieu de cela, un certain nombre d’organismes gouvernementaux et indépendants supervisent le marché boursier dans le monde entier. Ces autorités de surveillance réglementent les changes en établissant des normes que tous les courtiers sous leur juridiction doivent respecter. Ces normes garantissent que le trading de *CFD est éthique et équitable pour toutes les parties impliquées.

En tant que marché financier le plus important et le plus liquide au monde, la bourse est régulée par les mêmes organismes de réglementation qui supervisent les banques et autres institutions financières. Il est donc très important que les investisseurs professionnels ou débutants recherchent des courtiers dont la réglementation s’applique à la juridiction où  ils résident.

Que signifie réglementation pour les traders ?

Investir avec des courtiers autorisés et réglementés permet aux investisseurs de bénéficier d’une assistance et d’une sécurisation essentielle quand il s’agit de procéder à des transactions financières pouvant atteindre des sommes conséquentes. Pour un investisseur, le risque le plus important est d’avoir recours aux services d’un courtier non réglementé pouvant exercer une activité illégale ou frauduleuse, comme spreads et commissions excessives, conditions cachées et même restrictions sur les retraits. Les autorités de régulation peuvent offrir un niveau de protection aux investisseurs, car on peut leur faire confiance pour restreindre, sanctionner ou interdire de telles actions injustifiées et pour protéger les investisseurs.

Choisir un courtier réglementé

Faire le choix d’un courtier réglementé devrait être l’une des conditions préalables essentielles à toute personne voulant investir des CFD sur le marché des changes. Le fait qu’un courtier soit réglementé implique qu’il respecte les normes de l’industrie, non seulement sur la réglementation liée à la bourse mais aussi sur les intérêts de ses clients, que ce soit la sécurité des transactions, la protection de ses données, l’assistance technique ou le service client.

L’avantage d’investir avec un courtier réglementé est qu’une autorité financière interviendra en cas de problème. Un courtier réglementé propose également des fonds distincts, ce qui signifie que vos fonds ne sont pas utilisés à des fins autres que l’investissement. Les fonds des traders sont détenus dans des comptes séparés et ne peuvent être utilisés par le courtier lui-même.

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide du capital en raison de l’effet de levier. 79% des investisseurs particuliers perdent de l’argent en tradant les CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous comprenez comment les CFD fonctionnent et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque probable de perdre votre argent. La protection CFD n’exclut pas le risque maximal de perdre le capital investi.