Stop loss : réduire les risques du Trading

Les Stop loss sont les meilleurs moyens de limiter les risques inclus dans le Trading

Les ordres Stop loss sont des garde-fous essentiels destinés à limiter la part de risque comprise dans toute opération de trading. Le bon maniement de cette technique peut faire la différence entre un trader doté d’un avenir dans le domaine ou d’un autre voué à la banqueroute. Vos qualifications en tant qu’analyste ou la pertinence des informations dont vous disposez ne pourront jamais remplacer le filet de sauvetage que vous offre un ordre de Stop loss. En effet, quoi que l’on puisse faire, les marchés boursiers demeureront toujours plus ou moins imprévisibles et le potentiel de pertes substantielles existent en permanence. L’essentiel est de savoir restreindre au maximum ce potentiel de pertes.
Certains considèrent les Stop loss comme un facteur restreignant car leur fonction est de mettre un terme à l’évolution d’une tendance une fois qu’un certain point, fixé à l’avance, soit atteint. Il est vrai que si la valeur d’un actif s’est trouvé en mauvaise posture au point de dépasser la limite du Stop loss, la plateforme de trading mettra immédiatement fin à cette position négative afin de réduire les pots cassés, mais par la même occasion, elle mettra fin à l’espoir d’un renversement de situation éventuel. L’essentiel se trouve donc dans le choix d’un emplacement judicieux pour le Stop loss, un niveau qui permettra une certaine marge d’évolution raisonnable pour la tendance.

Qu’est-ce qu’un ordre Stop loss ?

Un ordre Stop loss est un ordre différé qui impose la clôture d’une transaction lorsque le prix de l’actif atteint un niveau spécifié à l’avance. Un niveau de Stop loss sert donc à minimiser le risque de pertes inclus dans chaque position de trading. Par exemple, si vous prenez une position haussière (longue) sur la paire EUR/USD à 1.10 et que vous définissez votre ordre Stop loss à 1.09, cela impliquera que si le prix de la paire se met à chuter à 1.09, votre ordre Stop loss se déclenchera et votre position se terminera sur une perte de 90 pips. Il est important de noter qu’en général, il est de coutume de fixer un ordre Stop loss aux niveaux d’entrée et de sortie actuels, appelés aussi BID et ASK.

Comment définir le niveau, où placer le Stop loss

Quel que soit l’actif que vous souhaitez trader, vous verrez apparaitre sur votre plateforme de trading deux chiffres essentiels : le prix du BID et de l’ASK. Ces données représentent le prix auquel vous pouvez vendre ou acheter une paire de devises.

Sur l’image ci-dessous vous pouvez voir le prix du BID ou prix de vente (159.618), ainsi que le prix ASK, le prix d’achat (159.702) pour la paire de devises GBP/JPY.

Prix de Bid/Ask

 

  • BID : le prix auquel vous pouvez vendre
  • ASK : le prix auquel vous pouvez acheter

Supposons que vous avez engagé une position haussière (longue) sur la paire EUR/SEK et que votre Stop loss se trouve à 9.2230. Celui-ci ne se déclenchera que si le prix du BID atteint 9.223. De même, si vous avez pris une position baissière (courte) et que vous avez placé votre Stop loss à 9.28215, le système ne cessera automatiquement l’évolution de votre position de trading seulement si elle se retrouve au prix du ASK.

Prix de Bid/Ask et Stop-Loss

 

Pourquoi les prix Bid/Ask sont-ils si importants pour convenir des niveaux de Stop loss ? Comme vous pouvez le constater sur l’exemple ci-dessus, le prix (Ask) est seulement à quelques Pips de distance du Stop loss de 9.28215. Cela nous permet de comprendre de quelle manière déterminer vos pertes potentielles : vérifiez quelle est la taille du Spread (la marge entre l’ASK et le BID) et soustrayez le prix de vente et le prix d’achat facturé par votre courtier.

Dans l’exemple ci-dessus, la taille du Spread est de 116,9 PIP étant donné que le Bid est à 9.27599 et l’Ask à 9.2643. Votre niveau de Stop loss idéal devrait donc être de + 116,9 pips. Dans l’exemple ci-dessus, votre nouveau niveau de Stop loss devrait se trouver à 9.28215 + 0.01169 = 9.29384 pour les positions baissières et 9.2330 – 9.1061 = 0.1169 pour les positions haussières.

Arrêter les pertes : limite de risques ou invalidation de position

Bien que le rôle principal des Stop loss soit de limiter les risques de pertes, vous pouvez également utiliser les ordres Stop loss comme des outils de trading à retardement.

La limite de risques : Grace à l’établissement au préalable d’un Stop loss, le trader est libre de concentrer son attention sur l’évolution des marchés et de la tendance sans être préoccupé par la crainte d’essuyer de graves pertes en raison d’un moment d’inattention.

Stop loss placé afin de limiter les risques

 

L’exemple ci-dessus montre un ensemble typique d’établissement de Stop loss au niveau le plus élevé récemment.

Perte sur l’invalidation de commerce

 

Dans l’exemple ci-dessus, nous avons deux zones. La rectangle vert indique l’entrée idéale de cible et les niveaux de Stop loss. Dans ce cas, ces niveaux sont placés à la hauteur du modèle de chandelier baissier de type « dark cloud cover candlestick pattern », comprenez un nuage sombre couverture chandelier. L’accès au niveau du prix déclenche automatiquement la prise de position, la tendance reste baissière et se déplace librement de haut en bas jusqu’à l’arrivée à l’objectif fixé.

Dans le second cas, nous avons un ensemble similaire basé sur des bougies baissières. L’entrée est déclenchée, mais finalement les prix grimpent plus haut que prévu. Un ordre Stop loss doit donc être considéré comme une lame à double tranchant : certes il peut empêcher des pertes tragiques mais, placé trop proche du niveau d’entrée, il ne permettra pas d’exploiter le potentiel de gains inclus dans une position. Si le Spread est élevé, la commission que vous allez devoir dépenser peut même être supérieure à vos bénéfices.

Dans le tableau ci-dessus, nous avons deux zones de positions courtes. Le rectangle vert indique l’entrée idéale, les niveaux de perte de cible et d’arrêt. Ici, les arrêts sont placés en haut du motif baissier.

Dans le second cas, nous avons un ensemble similaire basé sur une formation de bougies baissières (un modèle de chandelier baissier se forme à l’endroit où l’ouverture et la fermeture de l’entité précédente dépasse l’ouverture de la bougie et se ferme au meilleur prix). L’entrée est déclenchée, mais le prix pourrait atteindre un niveau supérieur. Cependant, remarquez que la trajectoire baissière est également invalidée par les chandeliers qui en résultent.

Ces deux exemples illustrent comment placer plus minutieusement un Stop loss peut être bénéfique.

Les Stop-Loss garantissent-t-ils des pertes minimales ?

Vous serez surpris d’apprendre que la réponse à cette question est un « non » retentissant. Et cela en raison de la nature des marchés et des problèmes de liquidités. En effet, vous ne pouvez acheter ou vendre un instrument qu’à condition qu’il y est quelqu’un qui accepte de prendre votre commande à l’autre extrémité. La plupart des traders ne se confrontent pas à ce type de situation étant donné que les marchés du Forex sont très liquides et par conséquent, cette question ne se pose pas.

Le tableau suivant montre l’évolution de la paire EUR/SEK sur un laps de temps de 30 minutes. La fine ligne bleue représente le cours Ask (prix où vous pouvez acheter) et la ligne rouge représente le prix de Bid (le prix auquel vous pouvez vendre).

llustration de liquidité

 

Le tableau ci-dessus présente une vue agrandie du marché EUR/SEK. Ici, le Bid et l’Ask sont donc les deux seuls prix de sortie ou d’entrée. Ce qui signifie qu’entre 9.2805 et 9.26197, vos ordres de trading ne seront pas pris en compte (y compris vos ordres Stop loss).

La liquidité joue un rôle important lorsqu’il s’agit de l’exécution des ordres. La manque de liquidité dont souffrent la plupart des courtiers ECN peut provoquer l’annulation d’ordres, ou une exécution au prix plus bas.

Beaucoup de petits traders ont eu un avant-goût des méfaits d’un manque de liquidité de marché en janvier de 2015, lorsque le plancher minimum assuré par la Banque Nationale Suisse EUR/CHF a été annulé. La BNS avait garanti un taux minimum de 1.20 sur la paire EUR/CHF pendant de nombreuses années. Quand cette mesure fut abolie, le prix de la paire tomba brusquement. L’absence d’acheteurs ou de vendeurs aux niveaux des Stop loss placés par les traders a causé de grosses pertes.

Bien que ces types d’événements soit extrêmement rares, cet exemple met en exergue le fait qu’il ne suffit pas de placer un Stop loss pour se protéger de tous les risques existants. On peut aussi apprendre de là, qu’il est toujours conseillé de trader des instruments plutôt liquides tels que les paires de devises majeures qui profitent d’un grand volume de transactions journalières.

Trailing Stops

Les Trailing Stops (arrêts de fuite) est une technique utilisée par les investisseurs pour réduire continuellement le risque couru sur une position. Ce type de Stop loss peut être mis en place automatiquement sur la plateforme MT4, en effectuant un clic droit sur votre commande et en sélectionnant la fonction sur la liste qui apparaitra.

 

Trailing Stops

 

 

Si vous avez sélectionné un Trailing stop de 15 points, le niveau de Stop loss se trouvera automatiquement à 15 pips de distance de votre position. Les Trailing Stops sont idéaux pour garantir des profits à intervalles réguliers, surtout lorsque les prix se trouvent sur une tendance forte.