Qu’est-ce que les ETF inversés ?

Les ETFs inversés sont des trackers, fonds indiciels qui répliquent l’inverse de la performance d’un indice tel que le CAC 40 ou l’Euronext 100.

Un ETF, ou en anglais « exchanged-traded fund », est un outil d’investissement qui réplique la performance d’un indice de référence donné. Un ETF se distingue d’un fond indiciel conventionnel en étant côté en continu, tout comme une action.

Les trackers ont été créés afin de permettre aux investisseurs d’accéder aux marchés de façon simple et directe, sur un indice boursier tout entier. Ces fonds sont également appelés « trackers » car ils suivent avec précision l’indice de référence associé.

Les ETF inversés quant à eux varient de manière inverse à l’indice sous-jacent. Ils permettant ainsi de profiter de la baisse de la valeur d’un indice. On appelle les trackers inversés « short ETF » ou encore « Bear ETF ».

Les ETF suivent la performance d’un indice

Les ETF ou Exchanged Traded Funds sont communément désignés sous le terme de « trackers ». Ce sont des fonds indiciels cotés en bourse qui suivent la performance d’un indice, comme l’Euronext 100, le CAC 40 ou le Dow Jones.

Il existe également des indices sectoriels dans l’industrie pharmaceutique, la santé ou l’énergie. Les investisseurs peuvent acheter les ETF tout au long de la journée boursière, au même titre que les actions.

Il existe différents types d’ETF

On peut répartir les ETF suivant leurs types de gestion, adaptés à différentes stratégies d’investissement. Tout d’abord, les ETF de marchés suivent un indice important et figurent parmi les plus négociés.

Les ETF sectoriels concernent des secteurs d’activité spécifiques, et représentent une activité ou une industrie. Grâce à eux, les investisseurs s’exposent à des secteurs sans acheter les actions de ce secteur individuellement.

Les ETF de style de gestion suivent un certain style d’investissement, et les ETF obligataires permettent aux investisseurs de s’intéresser aux marchés des obligations. Enfin, les ETF inversés donnent la possibilité de couvrir une position sur un ETF, en retraçant la position inverse d’un indice sous-jacent. Ils sont utilisés afin de couvrir des risques de perte.

Les ETF inversés permettent de spéculer sur la baisse des cours

Un ETF inversé est un outil d’investissement construit grâce à l’utilisation de plusieurs produits dérivés afin de profiter de la baisse de la valeur d’un indice sous-jacent, et de simuler des positions à découvert.

Investir sur un ETF inversé revient à détenir plusieurs positions courtes ou à utiliser une combinaison de stratégies de trading afin de profiter de la baisse des prix. Les ETF inversés sont aussi connus sous le nom de “Short ETF,” ou “Bear ETF.”

Grâce aux ETF inversés, vous pouvez donc spéculer sur la baisse de grands indices d’actions, tels que le S&P 500 ou le Nasdaq 100. Par exemple, lorsque le Nasdaq 100 perd  1%, l’ETF inversé affiche une performance de +1 %.

Des outils financiers à utiliser sur le court terme

Lorsque vous investissez sur les ETF inversés, il est nécessaire de prendre garde au phénomène appelé « beta slippage ». Les trackers ont beau suivre l’indice sous-jacent, ils ne reproduisent pas ses fluctuations de long terme avec exactitude.

Il s’agit d’une érosion qui s’accentue avec la volatilité des marchés. Inévitablement, la valeur de votre tracker diminuera à cause de la volatilité de l’indice de référence. Aussi, nous vous conseillons de ne pas conserver les ETF inversés trop longtemps dans votre portefeuille.

Ces outils ne devraient être utilisés que par des investisseurs avisés et expérimentés, pour du trading au jour le jour. Une utilisation pour des opérations à long terme, pour profiter de baisses ou pour protéger un portefeuille, se fera à vos risques et périls.