Le Trading selon les tendances (Trend Trading Strategies)

Le Trading basé sur l’étude des tendances repose sur l’hypothèse qu’une tendance est fiable et constante.

Le trading basé sur l’étude des tendances (Trend Trading Strategies) repose sur l’hypothèse qu’une tendance est fiable et constante. L’élaboration de stratégies en fonction des tendances de marchés existe depuis l’époque où l’étude des marchés se limitait à celle des coupures de journaux hebdomadaires.

Charles Dow est souvent associé au concept de « tendance ». Sa célèbre « théorie de Dow » démontre comment les prix ont coutume de se déplacer selon certaines configurations plus ou moins prévisibles. L’essentiel de sa stratégie analytique se déroule en trois temps :

Phase 1 : phase d’accumulation

Dans cette phase, Dow a imaginé que les investisseurs « avertis » achètent ou vendent de manière massive à l’approche d’un évènement censé influer considérablement sur la valeur d’un actif boursier tel qu’une action ou une certaine matière première. C’est la phase précoce de la tendance durant laquelle la participation du grand public est encore insignifiante. A ce stade, la variation de tendance est encore pratiquement indiscernable sur les graphiques. Quant aux volumes du trafic, il est généralement faible.

Phase 2 : phase d’absorption

Dans la phase d’absorption, la participation du public augmente à un rythme de plus en plus élevé. Il en est de même pour le volume du trafic qui se fait lui aussi de plus en plus imposant. La phase d’absorption est marquée par un mouvement de masse avec des prix fortement à la hausse ou la baisse.

Phase 3 : phase de distribution

La phase de distribution intervient lorsque les investisseurs avertis dès le début du changement de tendance se mettent à revendre ou à racheter des avoirs (à l’inverse de la nouvelle tendance) alors que le grand public continue à « suivre le troupeau » et fait gonfler ou baisser la valeur de l’actif, sans aucun rapport à sa valeur raisonnable. C’est la phase de distribution qui est la plus fructueuse pour les spéculateurs de marché.

Dow met en valeur trois types de tendances existantes sur les marchés :

  • Le mouvement principal ou tendance majeure (haussier ou baissier) peut se poursuivre pendant une à plusieures années.
  • Le mouvement secondaire ou la seconde étape dans l’évolution de la courbe de tendance peut durer entre dix jours à quelques mois et les prix peuvent souvent perdre ou gagner entre 33 et 66 % par rapport à la tendance principale.
  • Enfin, le « Swing Trading » ou tendance mineure qui peut se poursuivre pendant quelques minutes à quelques mois.

Penchez vous sur n’importe quelle stratégie de Trading et vous remarquerez que toutes sont fondées sur l’un des principes de la théorie de Dow, qu’il s’agisse du trading basé sur la volatilité des cours ou celui effectué à l’aide des bandes de Bollinger ou du déplacement des moyennes mobiles.
Le tableau ci-dessous fait également usage de Moyennes Mobiles Exponentielles (EMA) sur une période de 50 à 200 jours pour démontrer l’évolution des tendances. Les différentes phases d’une tendance sont délimitées dans un rectangle distinct.

 

Phases de Tendances
Phases de Tendances

L’analyse technique est un des fondements essentiels du métier de trader. Pour approfondir vos connaissances, nous vous invitons à consulter cet article consacré au sujet.

 

Comment Trader selon la tendance

Les tendances peuvent s’établir sur différentes périodes de temps. Pour réussir dans le suivi de tendance, un trader doit adopter une approche objective de la conjoncture. Mais comment discerner une véritable tendance si le graphique hebdomadaire montre une tendance à la hausse, mais que le graphique horaire montre une tendance inverse ?

Trader à l’aide des moyennes mobiles

Les moyennes mobiles font parties des indicateurs techniques les plus utilisés. Une moyenne mobile détermine le prix moyen d’une valeur au cours d’une période précise. Cette valeur peut être calculée de différentes façons : exponentielle, linéaire, simple, pondérée et pondérée de façon linéaire.
La façon la plus simple d’utiliser ce système de prévision est de trader à court terme. Acheter lorsque la moyenne mobile à court terme s’élève au-dessus de la moyenne mobile long terme, ou vendre lorsque la moyenne à court terme est inférieure à celle à long terme. Aussi simple que cela puisse paraître, cette stratégie comporte elle aussi sa propre part de risques. En effet il est réputé que les moyennes mobiles ont toujours un retard par rapport au taux actualisé. Par conséquent, au moment où le signal d’achat ou de vente est confirmé, les prix se sont déjà déplacés et les traders peuvent se retrouver dans un tout autre cas de figure. Pour éviter ce type de situation, il est conseillé de prendre une position dès le tout début du renversement de tendance.

Le tableau suivant illustre ce point. A la suite du croisement baissier entre deux courbes de tendance moyenne, on s’aperçoit qu’après le plongeon initial, les prix reprennent avec entrain le chemin de la hausse, suite à quoi, nous observons un élan de la tendance. Prendre des positions baissières en se basant sur ce retracement tandis que les moyennes mobiles sont toujours baissières est une meilleure façon de profiter de la tendance.

Stratégie de croisement (Crossover) des moyennes mobiles
Stratégie de croisement (Crossover) des moyennes mobiles

 

Acheter une tendance à la baisse et vendre à la hausse

Afin de parvenir à toujours profiter d’un changement de tendance, il est nécessaire de combiner deux moyennes à la fois : 50 ou 100, 50 ou 200, 20 ou 50. Cette approche fait également usage de deux différentes périodes de temps pour la tendance.
Que vous souhaitiez opérer au Scalping des marchés ou trader sur une base Intraday, il est toujours préférable de commencer par identifier la tendance à court terme. Une tendance à court terme peut s’étendre sur un délai de 4 heures ou n’importe quel autre laps de temps inférieur au graphique journalier. Cela vous donnera une idée de la nature de la tendance qui prévaut.
Une fois la tendance identifiée, l’étape suivante consiste à se positionner sur une échelle graphique de délai inférieure à la direction de la tendance. Le schéma ci-dessous illustre cette technique. Suivons étape par étape l’application de cette stratégie.

Élan haussier et baissier dans les tendances
Élan haussier et baissier dans les tendances
  • Faisons usage de l’échelle de temps de 4 heures et utilisons la moyenne mobile de 50 à 100 en tant qu’indicateurs, ce qui nous permettra d’établir la trajectoire de la tendance.
  • Sur le graphisme l’échelle de 4 heures, nous pouvons voir qu’une tendance à la baisse a été établie lors du croisement entre l’EMA de 50 heures et celle de 100 heures.
  • À partir du moment où cette tendance négative est enclenchée, portons notre attention sur le graphique à l’échelle de 15 minutes où la tendance à la baisse a déjà été établie.
  • Afin de pouvoir tirer profit de cet élan de tendance baissière, suivons de près cette chute et tenons-nous prêts à un court rebond ou à une longue mutation de trajectoire.
  • Dès que le précédent record à la baisse est dépassé, nous pouvons vendre nos actifs et continuer à ajouter des positions jusqu’à ce que le graphique à l’échelle de 15 minutes signale le début d’un retracement, ou bien un changement vis-à-vis de la tendance prédominante.

Alors que le diagramme ci-dessus démontre la mise en place d’une forte tendance baissière, il est courant de trouver les schémas basés sur des laps de temps inférieurs donnant plusieurs signaux d’achat/vente basés sur les filtres de moyennes mobiles.
Le tableau suivant montre la tendance à la baisse établie sur le graphique de 4 heures. Sur le graphique de 15 minutes ci-dessous, nous pouvons voir les multiples achats et ventes déclenchés par des signaux.

Trader avec la tendance – deuxième exemple
Trader avec la tendance – deuxième exemple

Application de la divergence sur le Trend Trading

Des divergences se forment lorsqu’il y a un écart entre les variations des prix et celles de l’oscillateur. Elles indiquent un changement de sentiment à court terme. Les divergences sont classées ainsi :

Divergence  Prix  Oscillateur  Direction
Haussière régulière Bas – Moins bas Bas – Plus bas haut
Baissière régulière Haut- Plus haut Haut – Moins haut bas
Haussier  cachée Bas – Plus bas Bas – Moins bas haut
Baissière cachée Haut – Moins haut Haut- Plus haut bas

 

Pour repérer les divergences, les traders se servent souvent d’indicateurs dynamiques tels que le MACD, les Stochastiques ou l’oscillateur RSI. Pour en savoir plus sur ces indicateurs dynamiques, veuillez consulter cet article.

4 Types de divergences entre le prix et l’oscillateur
4 Types de divergences entre le prix et l’oscillateur

Pour appliquer les divergences de trading selon les tendances, les règles suivantes peuvent être utilisées :

  • La prise dans leur contexte de la tendance baissière cachée et de la divergence haussière, alors que la tendance est de plus en plus forte et valide.
  • Les divergences haussières et baissières sont régulières et indiquent simplement un rebond des prix de court terme.
  • Une divergence cachée est plus fort qu’une divergence régulière.

Le graphique qui suit montre comment on peut trader sur la base de divergences et de tendances. Avec les moyennes mobiles alignées pour illustrer la tendance à la baisse, suite à la divergence baissière cachée, des positions courtes peuvent être utilisées afin de trader selon la tendance, offrant un ratio risques/bénéfices assez intéressante. Pour mieux comprendre comment établir un ratio de risque de pertes, visionnez ce clip instructif.

Trading avec l’aide de divergences
Trading avec l’aide de divergences

En conclusion, bien que le Trend Trading soit souvent considéré comme l’une des techniques les plus simples à utiliser, elle peut conduire à des pertes cuisantes si elle n’est pas utilisée dans le bon contexte. L’usage de la patience ainsi qu’une longue pratique font partie des facteurs les plus déterminants de votre succès dans le Trend Trading.