Le guide complet des produits dérivés

Les forwards, futures, swaps et options sont des produits dérivés complexes permettant aux traders de se protéger des risques sur les marchés financiers.

Les produits dérivés sont composés de trois grandes familles, à savoir les contrats à terme, les swaps et les options.

Ils sont utilisés afin de se prémunir contre les différents risques inhérents aux marchés financiers, et se négocient sur des marchés de gré à gré ou des marchés réglementés.

Depuis les années 1970, le monde de la finance a connu un flot d’innovations sans précédent, en raison de trois changements structurels majeurs : l’essor des nouvelles technologies, la libéralisation de l’économie et l’augmentation générale du risque.

Ainsi les produits dérivés ont connu une progression très importante ces dernières années de par leur nature : ils permettent une meilleure allocation des risques ainsi qu’une stimulation de l’efficience des marchés.

Mais leur développement soulève un certain nombre de craintes auprès des économistes : les produits dérivés favorisent la volatilité des marchés sous-jacents, ce qui remet directement en cause l’usage abusif de l’effet de levier.

Selon les spécialistes, la nature complexe de ces produits associée à une forte concentration des risques est source d’instabilité.

Dans cet article, nous vous présentons les différents produits dérivés disponibles, à savoir les futures, les forwards, les swaps et les options.

Qu’est-ce qu’un produit dérivé ?

La caractéristique principale d’un produit dérivé est que sa valeur dépend de la valeur d’un actif « sous-jacent ».

Il s’agit d’instruments financiers de couverture, permettant aux investisseurs de se prémunir contre trois différents risques : le risque du marché, le risque de liquidité et le risque de contrepartie.

Via un contrat bilatéral entre l’acheteur et le vendeur, le prix de l’actif sous-jacent est fixé pour un achat ou une vente, et ce jusqu’à une date donnée.

Il est possible de négocier les produits dérivés sur des marchés de gré à gré, ou des marchés réglementés. Ce sous-jacent peut prendre la forme d’une obligation, d’une action ou même de matières premières.

Les produits dérivés regroupent trois catégories d’instruments financiers, à savoir les options, les contrats à terme et les swaps.

Un outil de protection contre la volatilité du marché

Si les traders les utilisent fréquemment à des fins spéculatives, les produits dérivés sont à l’origine destinés à protéger les investisseurs contre les risques d’évolution des actifs sous-jacents.

Ils protègent ainsi contre le risque de volatilité des taux d’intérêt et des taux de change, les opérations d’arbitrage ainsi que des prises de position spéculatives.

Les traders qui opèrent sur les produits dérivés se prémunissent donc des variations futures des cours, et minimisent ainsi les pertes engendrées par des éventuels renversements de tendance.

Les produits dérivés les plus courants

Les Contrats à terme ou « Futures »

On appelle contrat à terme, un accord passé entre le vendeur et l’acheteur d’un contrat, dans lequel les deux parties acceptent de livrer un montant spécifique à un prix fixé à l’avance et à une date donnée.

Les contrats à terme sont tous sans exception standardisés et négociés sur un marché spécifique, le marché à terme.

Acheter un contrat à terme revient à acheter le produit sous-jacent à une date ultérieure. Ce sont des instruments assez récents qui connaissent un développement spectaculaire en Europe.

Ils permettent de gérer les risques liés à de futures opérations financières de par la fixation du contrat à l’avance.

Les Options

Il est important de différencier les contrats à terme, qui impliquent un engagement ferme, avec les contrats d’options. Ces derniers donnent la possibilité et non le devoir à l’acheteur d’exercer le droit qu’il a acquis.

Les options sont considérées comme les produits dérivés les plus accessibles, dont la valeur dépend d’un évènement futur. Il est possible d’échanger les options sur les marchés de gré à gré aussi bien que sur les marchés réglementés.

Plus en détail, deux types d’options existent : la première est une option d’achat de l’actif sous-jacent, on parle alors de « Call », et la seconde est une option de vente, qu’on appelle communément « Put ». Le prix auquel l’action est achetée sera appelé prix d’exercice ou « strike price ».

Les Forwards

Les contrats Forwards font partie de la famille des contrats à terme ou futures. Un forward est caractérisé par un accord sur l’achat ou la vente d’un actif à un prix et une date fixés à l’avance dans le contrat.

Sur les marchés financiers, il est très rare qu’un contrat fasse l’objet d’une livraison, et lors du dénouement les deux parties concernées effectuent un règlement en numéraire, c’est-à-dire un règlement de la différence entre le prix négocié et le prix du marché.

Tout comme les options d’achat et de vente, les Forwards constituent avant tout des outils de couverture et non de spéculation.

Mais contrairement à une option, un Forward oblige l’investisseur à procéder à un échange à la date fixée.

Les Swaps

Les contrats Swaps opèrent non pas sur un actif sous-jacent, mais deux. Il s’agit d’un contrat d’échange financier entre deux acteurs, le plus souvent des banques ou institutions financières.

Les deux contrats Swap les plus communs sont le Swap de taux d’intérêt et le Swap de change.

Le premier échange les intérêts d’un prêt à taux variable contre des intérêts à taux fixe. Le deuxième échange les intérêts et la valeur d’un prêt à l’échéance contre sa valeur dans une autre devise.

Le Swap a pour but de modifier les caractéristiques d’actifs financiers sans subir de conséquences fiscales ou comptables. Les Swaps sont souvent constitués d’une série de contrats à terme.

Conclusion sur les produits dérivés

Les produits dérivés sont sans doute l’innovation financière la plus importante des dernières décennies.

De nos jours, ils sont des outils indispensables pour une bonne gestion des risques, mais également pour assurer une liquidité optimale des marchés. Il s’agit tout d’abord d’outils de couverture, mais peuvent toutefois être utilisés à des fins spéculatives.

Malgré leur apparente simplicité, les produits dérivés sont des produits financiers complexes réservés à des traders expérimentés.