La loi de l’offre et de la demande

La loi de l’offre et de la demande détermine la quantité d'un bien ou service que les agents économiques sont disposés à vendre ou à acheter sur un marché.

Cela n’est pas un hasard si pour de nombreux économistes, les trois mots les plus importants sont « offre, demande et prix ». La loi de l’offre et de la demande est un concept essentiel de l’économie, qui explique le fonctionnement de l’ensemble des marchés financiers.

Cette loi démontre de quelle façon les intérêts contradictoires des offreurs et demandeurs se rencontrent sur ces marchés. Les marchés mettent en relation deux catégories d’acteurs : les acheteurs qui souhaitent acheter des titres, et les vendeurs qui cherchent à spéculer.

Ces deux types d’acteurs ignorent l’existence de l’autre et sont incapables de se reconnaître sur les marchés réglementés. C’est de cette confrontation que naît le prix d’équilibre pour un bien.

La rencontre de l’offre et de la demande fixe le prix d’un actif

C’est la rencontre de l’offre et de la demande qui fixe le prix d’un actif ou tout autre bien s’échangeant en bourse. S’il existe davantage de vendeurs (offreurs) que d’acheteurs (demandeurs), le prix du bien sera poussé à la baisse et pour une simple raison : les vendeurs consentiront un prix inférieur afin de vendre leur bien.

A l’inverse, si un acheteur souhaite acquérir un bien à tout prix, il aura tendance à offrir une somme plus importante. Ainsi, nous pouvons affirmer que sur les marchés financiers, un bien n’aura de valeur seulement s’il trouve un acheteur.

Le concept de concurrence parfaite

Afin d‘expliquer les différents marchés, les spécialistes ont élaboré plusieurs modèles économiques, le modèle de base étant celui de concurrence pure et parfaite. Dans ce modèle, il existe un nombre illimité d’acheteurs et de vendeurs pour le même produit.

Ces acteurs peuvent se rencontrer sans aucune contrepartie financière, et aucun obstacle n’empêche de nouveaux acteurs à entrer sur le marché. Dans une situation de concurrence parfaite, il est impossible pour quiconque d’influer sur les prix : le prix est alors fixé par le marché pour les deux parties, et il n’existe aucune offre ou demande excédentaire.

Du côté des vendeurs, ils possèderont des produits tant qu’ils seront capables de les vendre à un prix supérieur au coût marginal de production, tandis que les acheteurs continueront d’acheter tant que la satisfaction qu’ils tirent de la consommation du bien ou service est supérieure au prix d’achat.

Qu’est-ce qui entraîne la hausse ou la baisse d’un titre ?

Comme nous l’avons précédemment expliqué, le prix d’un titre est directement lié à l’offre et à la demande. Mais pourquoi l’offre et la demande évoluent-elles avec le temps ? Sur le court et moyen terme, cette évolution s’explique par la perception de la valeur par les investisseurs.

En effet, plus les investisseurs anticiperont la hausse d’un titre, plus le cours de ce titre aura tendance à monter. Sur le long terme en revanche, l’évolution d’un titre sera dépendante de l’évolution de la situation de l’entreprise en question.

Une entreprise en pleine croissance verra le cours de son titre monter, en raison du fort positionnement des investisseurs. A l’inverse, une société qui annonce des pertes fera fuir les investisseurs. La loi de l’offre et de la demande agit donc de manière instantanée, mais aussi à long terme.

Définition de la demande

La demande désigne la quantité de biens ou services qu’un agent économique est prêt à acquérir pour un prix donné. Ainsi, les économistes estiment que la demande pour un bien est « fonction du prix », ce qui signifie que le prix est le principal déterminant de la demande.

Si le prix est élevé, les quantités de biens demandés vont être plus faibles, les acheteurs étant rebutés par des prix prohibitifs. A l’inverse, si les prix sont bas, les quantités demandées seront plus importantes.

Définition de l’offre

L’offre est désignée par la quantité de biens ou services qu’un agent économique est disposé à vendre à un prix donné. Tout comme la demande, l’offre d’un bien est « fonction du prix », le prix est donc déterminant de l’offre. Ainsi si le prix est élevé, les offreurs vont se multiplier, attirer par la perspective du gain.

A l’inverse, si le prix est bas, les offreurs seront dissuadés par la perspective de faibles gains. La loi de l’offre est la suivante : les quantités offertes sur un marché évoluent dans le même sens que le prix.

Offre et demande sur le marché Forex

Les devises sont la base de l’économie mondiale, et en raison de la forte demande pour les actifs échangés, le marché du Forex est l’un des plus importants en termes de volume. Dans certaines situations, les traders débutants peuvent éprouver des difficultés à comprendre son fonctionnement spécifique.

Lorsque deux pays échangent des biens, un processus de change aura lieu si différentes devises sont utilisées. Ainsi, l’offre et la demande de devises impacte l’opération de change. Si un grand nombre de traders souhaitent échanger une devise contre une autre, la valeur de ces deux devises s’en ressentira, l’une étant poussée à la hausse et l’autre à la baisse.

Valeur des devises sur le marché Forex

Dans le Forex, les indicateurs en vigueur utilisent un double cours, celui de l’offre et de la demande. Dans le jargon, les spécialistes utilisent les termes « Bid » et « Ask » afin de définir l’offre et la demande. Avec l’appariement des devises, le marché impose le prix d’achat de la devise de base en échange de la devise de cotation.

Le trader n’a plus qu’à décider s’il souhaite vendre la devise au prix du marché et à quel prix. En bref, le « Ask » est le prix auquel le trader achète la devise, et le « Bid » est le prix auquel il la vend.

Conclusion sur la loi de l’offre et de la demande

Il est essentiel de maîtriser le concept de la loi de l’offre et de la demande, qui constitue une notion de base des marchés financiers.

Les traders les plus expérimentés doivent leur réussite à une compréhension profonde de ce principe, et ils sont conscients que la fixation d’un prix n’est due qu’à la rencontre d’un ordre d’achat et d’un ordre de vente. Cela explique l’évolution permanente des prix.