Comment fonctionne le Trading du Pétrole

Alvexo vous initie au Trading du pétrole, l’un des produits les plus négociés et les plus volatils du marché.

Trader le Marché du Pétrole

Quand il s’agit de trader les matières premières, les investisseurs font la distinction entre les matières premières dites « molles » et les matières premières dites « dures ». Bien que toutes les matières premières soient fongibles, il y a des différences entre elles. Le pétrole appartient à la catégorie des matières premières dites dures – produits qui ont besoin d’être excavés, forés ou extraits du sous-sol. Telle est la définition du pétrole sur les marchés financiers mondiaux, qui a reçu le surnom d’Or Noir. Le pétrole est particulièrement utile une fois qu’il a été raffiné en d’autres produits comme l’essence. Les matières premières dites dures font partie intégrante des procédés industriels, et en tant que tels, ils sont d’un intérêt particulier pour les investisseurs. Le pétrole est important dans la production de la plupart des produits chimiques, tels que les médicaments, les peintures, les détergents et les matières plastiques. Son utilisation répandue dans la production de chaleur, le ravitaillement en carburant des avions, véhicules et machines est indéniable. Considérons un instant que le pétrole est également utilisé dans les textiles, les vêtements, les CD/DVD, les meubles et bien d’autres utilisations.

Les pays industrialisés comme les pays de la zone euro, le Japon, les États-Unis, le Canada et la Chine sont fortement tributaires du pétrole et c’est la raison pour laquelle le prix du pétrole impacte autant les économies de ces pays. Vers la fin 2014, nous avons assisté à une baisse des prix du pétrole qui a vu le prix réduit de moitié, passant de plus de $100 le baril à moins de $50 le baril. Etant donné que les prix de l’essence aux USA ont chuté en dessous de $2 le gallon, il a fallu effectivement injecter $450 000 000 par jour dans l’économie américaine pour augmenter les ventes au détail pendant la saison des Fêtes. Les prix du pétrole sont très volatiles et dépendent de l’offre, de la demande mondiale, de l’incertitude géopolitique et d’une multitude d’autres critères économiques. Nous allons étudier comment cette importante denrée affecte les transactions au niveau mondial.

Les forces en jeu du marché du pétrole

Alors que l’OPEP contrôle normalement une partie substantielle de l’offre du pétrole, les États-Unis sont le plus grand producteur de pétrole du monde – dépassant l’Arabie Saoudite et la Russie. Les plus riches gisements de pétrole aux États Unis se trouvent au Texas et en Dakota du Nord recouvrent de vastes ressources de pétrole. Cependant, les États-Unis sont encore un grand importateur de pétrole brut avec jusqu’à 8 millions de barils par jour importés au cours de l’année 2014. Les cours mondiaux du pétrole brut sont principalement reliés au cours du Brent, alors que le pétrole américain est relié au WTI (West Texas Intermediate). Les prix de ces deux références fluctuent généralement dans la même direction, même si le pétrole brut Brent est historiquement échangé sur les marchés à un prix supérieur au pétrole brut WTI.

L’OPEP est dominé par l’Arabie Saoudite, le Qatar, les Émirats arabes unis et le Koweït. L’Arabie Saoudite est le décideur le plus important de l’OPEP. Ce groupe de pays riche en pétrole contrôle une partie substantielle de l’offre mondiale de pétrole, et en tant que tel a un pouvoir de manipulation sur les prix. Plus la production de pétrole est haute, plus les prix sont maintenus à la baisse et vice et versa. Lors de la récente chute des prix du pétrole, l’OPEP a pris la décision de ne pas réduire l’offre en vue de protéger sa part de marché. Cela a nuit aux prix du pétrole et aux pays membres de l’OPEP qui ont connu des coûts de fonctionnement élevés. En 2014 et 2015, l’OPEP a insisté pour que l’équilibre soit atteint en permettant aux marchés de toucher le fond et de rétablir l’équilibre sans diminuer l’approvisionnement.

Le prix du pétrole est très volatile, et est particulièrement touché par l’incertitude géopolitique, les turbulences au Moyen-Orient et les décisions prises par l’OPEP. Le trading du pétrole prend principalement place dans les marchés à terme, utilisés par les producteurs et les négociants pour couvrir les coûts et les traders pour spéculer dans la direction des prix. Lorsque le PIB d’un pays connaît des ruptures dans sa croissance, la consommation de pétrole peut augmenter. Il existe une corrélation positive entre la demande de pétrole et le PIB. La simple raison derrière cela est que tant que l’industrie évolue et se développe, il en va de même de la demande de pétrole et de ses produits connexes. Notons toutefois que les contrats pétroliers sont libellés en dollars américains. La hausse des prix du pétrole augmente la demande sur le dollar américain au fur et à mesure que les transactions sur les contrats pétroliers augmentent.