Analyse technique : graphiques, tendances et prix

L’analyse technique se base sur l’observation de l'évolution de la tendance des prix d'un actif

L’analyse technique se fonde sur l’étude de l’historique des variations des prix afin d’être en mesure de prévoir les tendances à venir. Cet article a pour but de vous exposer les  différents types de graphiques et de vous expliquer en détail comment les  indicateurs de tendances peuvent être utilisés dans le but de prévoir la suite de la trajectoire de la courbe des prix.

Introduction aux types de graphiques

Il existe trois principaux types de graphiques :

  • Les graphiques en chandelier
  • Les graphiques en barres ou graphiques « OHLC »
  • Les graphiques en courbes

 

Graphiques de type « Chandelier »

Les tout premiers graphiques en forme de chandelier furent élaborés au Japon par  des marchands de riz et n’ont fait leur apparition dans le monde occidental que récemment. Les chandeliers se distinguent aisément par leur apparence, et la quantité particulière d’informations qu’ils véhiculent. Un graphique en chandelier typique montre  les prix d’ouverture et de fermeture, ainsi que les plus hauts et plus bas niveaux atteints par un actif au cours d’une journée ou d’une session. En fonction du niveau de fermeture du prix, un chandelier peut être rouge ou noir (lorsque le prix est inférieur au cours  d’ouverture) et vert ou blanc (lorsque le prix est supérieur au cours d’ouverture).  Lorsque les cours sont ouverts et clos au même niveau, on appelle cela un « doji ». Ces informations sont exprimées à travers le « corps » des bougies, alors que les hausses et les baisses sont représentées par les mèches de celles-ci.

Bougies de chandeliers
Bougies de chandeliers

L’importance des graphiques en chandelier consiste en leur capacité de témoigner de l’atmosphère générale qui domine le marché. Par exemple, un chandelier haussier (Bullish Candlestick – de couleur verte) montre qu’il y a plus d’acheteurs sur le marché et que les prix sont susceptibles de continuer à grimper. À l’inverse, un chandelier baissier (Bearish candlestick – de couleur rouge) montre qu’il existe une plus grande quantité de vendeurs que d’acheteurs et par conséquent, les prix pourraient continuer à chuter.  Lorsque le cours d’ouverture est semblable ou près de celui de clôture, il en résulte une bougie de chandelier doji, témoin de l’indécision sur les marchés.

Graphique en barres ou OHLC Charts

Les graphiques en barres ou OHLC charts (Open/max/min/clôture – Open/High/Low/Close) sont très similaires aux graphiques en chandelier, sauf que les prix sont représentés sous forme de barres et non comme une séries de bougies. Les graphiques en barres servent  principalement à mettre en valeur les prix les plus hauts et les plus bas du marché.

 

Graphiques en barres ou OHLC charts
Graphiques en barres ou OHLC charts

Les graphiques en barres sont très utiles lorsqu’il s’agit de techniques basées sur les prix d’un actif tel que le dessin des courbes de tendance ou l’identification des hauts et des bas d’une tendance.

Courbes de graphique

Le système des courbes de graphique est le plus simple des trois procédés de suivi des tendances. Celui-ci se contente de suivre les cours de clôture (étant donné qu’ils sont  considérés comme les points de données les plus décisifs) de tel ou tel instrument boursier et de joindre ces points de fermeture en une ligne continue. Les graphiques en courbes  sont idéaux pour les utilisateurs les plus avancés et peuvent être utilisés pour identifier des modèles graphique récurrents, ainsi que de faire refléter certaines tendances du marché.

Courbe de graphique

Courbe de graphique

Introduction aux tendances

Les prix se déplacent selon une certaine tendance haussière ou baissière. Le tableau ci-dessous montre les deux types de tendances que l’on a coutume de rencontrer sur les  marchés.

Tendances du marché
Tendances du marché

Quand il n’y a pas de tendance évidente, ou lorsque les transactions ne dépassent pas les limites positives ou négatives de la veille, on parle de tendance latérale (Trading sideways).

Les tendances forment un élément essentiel lorsqu’il s’agit de l’analyse graphique. Sans voir quelle est la tendance de fond, il est inutile de prétendre pouvoir prévoir les prix. Une tendance peut être observée sur une échelle de temps variant de 15 minutes d’intervalles à plusieurs années. Toutefois, lors de l’analyse des graphiques, il est toujours conseillé  de se pencher avant tout sur la tendance quotidienne et hebdomadaire afin de s’imprégner du contexte dans lequel le marché se trouve et anticiper la suite de la trajectoire des prix.

 

Mise en valeur des tendances du marché
Mise en valeur des tendances du marché

 

Analyse technique à l’aide des  indicateurs de tendance

Des indicateurs techniques tels que les moyennes mobiles, les bandes de Bollinger et les oscillateurs sont très souvent utilisés pour établir une estimation de la suite de l’évolution des prix.

Quiconque utilise des indicateurs techniques doit noter qu’il y a un délai entre l’évolution réelle des prix et celle des des signaux techniques qui en témoignent. Ce décalage est dû  au fait que tous les indicateurs sont basés sur la situation des prix (baisse/hausse/ ouverture/fermeture) et ces niveaux de prix ne sont ajoutés aux indicateurs seulement lors de la clôture de la session. Le tableau suivant illustre cette constatation.

 

Prix d’un actif v/s son indicateur
Prix d’un actif v/s son indicateur

Dans le tableau ci-dessus, lorsqu’on se concentre sur les prix de l’actif uniquement, on peut constater qu’après la chute répétée des prix de l’actif, celui-ci atteint un niveau  de résistance situé près de 1084 pour ensuite retomber et établir un niveau de support.  Il s’agit d’un premier indice annonçant un prochain changement de tendance. L’élan qui en résulte parvient de dépasser la résistance précédente située à 1184.3, ce qui confirme cette constatation.

Par rapport à l’action des prix, les moyennes mobiles de 200 et 50, qui sont des indicateurs  de tendance, ont montré un croisement haussier uniquement au moment où les prix se sont retrouvés à 1226.21, ce qui témoigne du décalage de temps dont souffrent les  indicateurs.

Lorsque vous utilisez des indicateurs techniques, les différents  types d’indicateurs  suivants pourront vous aider à opérer à une meilleure analyse des prix.

Indicateurs de tendance

Les indicateurs techniques sont le point de départ de toute analyse. Des indicateurs  de tendance tels que les moyennes mobiles et la parabolique SAR aident  l’opérateur à visualiser les tendances sur le graphique. D’autres divers indicateurs de tendance, tels que les moyennes mobiles de 200, 100 et 50 jours sont souvent utilisés dans le cadre de l’étude d’un graphique journalier. La manière dont se déplacent les moyennes mobiles est comparée à la tendance récente des prix. Cette comparaison peut permettre de prévoir  plus ou moins fidèlement l’évolution des prix.

Indicateurs de volatilité

Les indicateurs de volatilité servent à indiquer que les prix ont de fortes chances de  prendre une certaine direction. Combinés avec des indicateurs de tendances, les indicateurs de volatilité peuvent aider les traders à envisager quand s’attendre à voir un renforcement ou un changement de tendance. Parmi les nombreux indicateurs de  volatilité, les bandes de Bollinger sont celles les plus largement utilisées car elles  permettent  de visualiser non seulement les tendances, mais aussi la volatilité des cours. En général quand la volatilité augmente, la tendance établie est considérée comme forte. Les indicateurs de volatilité aident également à détecter quand les prix se déplacent  latéralement ou dans un sens particulier.

Les indicateurs d’élan (Momentum)

Les indicateurs d’élan ou de momentum permettent de prévoir le moment où les prix  pourraient varier et quand une tendance sera susceptible de changer de direction. Bien que similaire à la volatilité, un élan des prix s’étale généralement sur une période relativement prolongée et comme élan et volatilité vont de pair, lorsque la volatilité augmente, la dynamique des prix se fait elle aussi plus intense en conséquence.

Le tableau ci-dessous, montre la tendance (moyenne mobile à 50 jours), la volatilité (bandes de Bollinger) et l’élan (RSI au fond). Ces trois indicateurs permettent de dresser  un tableau complet des marchés analysés.

 

Indicateurs techniques (tendance/volatilité/impulsion) graphique
Indicateurs techniques (tendance/volatilité/impulsion) graphique

 

Analyse technique à l’aide de l’activité des prix

L’analyse technique de l’activité des prix consiste à trader sans aucune aide d’indicateurs  techniques. Cette analyse est un peu plus complexe car elle nécessite de la part des traders de maitriser certains concepts clés. Elle se fonde sur la ligne de support et de résistance.

Courbes de tendance et de support – résistance

Les niveaux de support et de résistance, également connus sous le nom d’offre et de  demande sont les niveaux de prix sur le graphique où la tendance des prix a une forte  probabilité de s’inverser. Les niveaux de  support et de résistance peuvent être des zones horizontales ou suivre des courbes de tendances qui sont formés par une série de pics  haussiers ou baissiers raccordés.  Ces niveaux peuvent être identifiés  en examinant la réaction des prix à ces niveaux.

Un niveau de support se stabilise là où il n’y a plus de demande, et donc au point où les prix sont susceptibles d’inverser leur tendance pour commencer une certaine ascension. Un niveau de résistance se forme quant à lui là où il n’y a plus  d’approvisionnement, et donc à là où les prix sont susceptibles de chuter. La liste ci-dessous montre des niveaux de support et de résistance horizontaux.

 

Niveaux horizontaux de supports et de résistance
Niveaux horizontaux de supports et de résistance

Contrairement aux tracés horizontaux des niveaux de support et de résistance statiques,  il existe aussi des configurations dynamiques. Celles-ci sont identifiées par le dessin des  lignes de tendance. Pour le reste, le principe demeure le même pour les deux types de tracés.

 

Baisse et hausse des lignes de tendance (tendance à la baisse et la tendance à la hausse)
Baisse et hausse des lignes de tendance (tendance à la baisse et la tendance à la hausse)

Modèles graphiques

Les modèles de graphiques sont certaines configurations récurrentes qu’il est possible de discerner sur un graphique et qui prédisent un éventuel changement de comportement  de prix. Ces motifs sont formés principalement en raison des déséquilibres qui existent entre les acheteurs et les vendeurs. La plupart de ces modèles de graphiques sont assez  fiables. Les formations graphiques les plus couramment utilisées sont :

  • Les figures de Tête et Epaules
  • Les modèles triangulaires- ascendants et descendants
  • Les fanions baissiers haussiers
  • Coupe et modèle de poignée
  • Diamant haut et bas
  • Double ou Triple « hauts et bas »

 

Trading à l’aide de modèles

L’étude des graphiques requiert une bonne connaissance des niveaux  de  support et de résistance ainsi que les lignes de tendance, étant donné que  presque tous les modèles de graphiques sont formés hors de ces deux éléments  essentiels. Le tableau ci-dessous représente un bref aperçu de ces modèles.

 

Formations graphiques les plus couramment utilisées
Formations graphiques les plus couramment utilisées

 

Les chandeliers

Il est également possible de suivre le comportement des marchés ainsi que la dominance de certaines tendances grâce au tracé de chandeliers graphiques. Voici une liste de ceux que l’on observe le plus souvent :

  • Avalement haussier/baissier (Bullish/Bearish Engulfing) : cette configuration signale une recrudescence considérable d’une certaine tendance – d’achats ou de ventes – précédent un changement de trajectoire de la courbe des prix.
  • Doji : il en existe plusieurs types mais tous signalent une certaine  indécision des marchés.
  • La pénétrante et le nuage noir (Piercing ligne/Dark Cloud Cover) : ce chandelier indique un changement soudain du cours des prix provoquant une forte indécision au sein des marchés et par conséquent de fortes chances de volatilité.
  • Le marteau et le pendu (Hammer/Hanging Man) : Il signale un épuisement de la  tendance et annonce un potentiel retournement à court terme
  • La toupie (Spinning Tops/Bottoms) : cette figure fait état d’un marché atone avec  des prix allant nulle part en particulier. Habituellement cette situation annonce une  pause éventuelle de la tendance ou une prochaine correction.

 

Chandeliers
Chandeliers

 

Mise en garde concernant l’analyse  technique

Il n’existe aucune manière imparable d’analyser les tableaux de prix avec succès et  chacune  des méthodes décrites dans  cet article détient ses propres avantages  et  inconvénients. Certains traders se sentent plus à l’aise avec tels ou tels indicateurs  techniques  de prévision des prix, alors que d’autres utilisent des techniques d’action prix  pour arriver à leur conclusion.  La grande différence est cependant que les indicateurs techniques apparaissent  pratiquement toujours en retard, c’est-à-dire font plus souvent l’effet de constat que de prévision. De plus, parce que presque tous les indicateurs techniques sont  basés sur le  cours de clôture de certaines bourses, cela  signifie qu’il existe toujours un  décalage (un délai de session) entre les différentes places de marchés. Aussi en raison de  ce décalage, les indicateurs techniques sont souvent modifiés et montrent les
changements de tendance ou les tournants dans le prix, avec un certain retard. Malgré cela, les  changements prévus sont généralement bien confirmés.

Il est également important de noter que l’analyse technique est plus risquée lorsqu’elle est utilisée sans prendre en considération les facteurs fondamentaux qui influencent les marchés. Assurez-vous toujours de comprendre les principes fondamentaux des  marchés afin de déterminer une zone d’action, avant de vous plonger dans l’analyse  technique.